Comment Financer l’Achat de son Nouveau Local Professionnel ?

Avoir un local est nécessaire pour démarrer ou pour étendre une activité. Lorsque cet emplacement est bien choisi, il permet de donner plus de visibilité à l’entreprise. Pour financer cet espace, il existe plusieurs procédés comme le crédit bancaire, l’utilisation de propres fonds et bien d’autres. Focus sur les stratégies adéquates pour financer l’achat de votre nouveau local commercial.

Faire une demande de prêt

signature d'un prêt entre deux parties

L’emprunt est l’une des solutions lorsqu’une entreprise désire financer l’achat de son local professionnel. Elle peut souscrire un prêt auprès d’une banque dans le but de l’utiliser pour l’acquisition d’un espace commercial.

Cette option n’est valable que lorsque la société a déjà des fonds importants. Elle doit disposer au minimum de 30 % de la somme de l’achat du local. L’établissement bancaire ne peut financer qu’à hauteur de 70 %.

Mais, il peut arriver que le montant emprunté atteigne 90 % lorsque certaines conditions sont réunies. Il s’agit entre autres d’une garantie comme une caution. De plus, vous devez parcourir de nombreuses banques pour déterminer la bonne. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un simulateur de prêt en ligne.

Ce moyen est très rapide et permet de financer le projet de vos rêves. Il est sans engagement et vous ne payez rien. Vous êtes ainsi bien conseillé et évité de faire les mauvais choix. Demander l’aide d’un courtier bancaire peut aussi s’avérer nécessaire.

Financer par ses propres fonds

Il est possible d’utiliser la trésorerie de l’entreprise pour financer l’achat de son nouveau local. Cette option est applicable lorsque votre structure dispose des moyens nécessaires pour le faire. L’avantage de cette méthode est qu’elle n’endette pas la structure. En revanche, lorsque la société utilise les fonds d’un compte courant d’associé, elle peut avoir des arriérés.

Faire le prêt par l’intermédiaire d’une SCI

La trésorerie de l’entreprise peut ne pas avoir les ressources nécessaires pour financer l’achat d’un local. Dans ce cas, elle peut faire un emprunt par l’entremise d’une SCI. La SCI est une forme de société très appréciée par les investisseurs. Elle achète des biens immobiliers dans le but de les louer. Que vous soyez particulier ou professionnel, vous pouvez les acquérir.

C’est donc à la SCI de faire une demande de prêt à la banque. Les remboursements de cet emprunt sont faits avec les loyers que vous payez pour la location du local commercial. Votre société doit alors déduire les loyers de son résultat. La SCI par contre fait une déclaration des loyers tout en retranchant les intérêts à payer pour l’emprunt bancaire.

Faire un achat direct

L’emploi de la trésorerie de l’entreprise ne pose aucun problème lorsqu’elle décide d’acheter directement son local commercial. Ici ce sont les capacités des prêteurs que la banque tient en compte.

Par conséquent, vous devez vous assurer d’avoir des revenus stables. Votre taux d’endettement doit être inférieur à 33 %. Cependant, avec un achat fait par plusieurs personnes, le local commercial est mis sous le régime de l’indivision. Si ces dernières ne s’entendent plus après, cela peut générer des conflits.

Retour haut de page