Thursday, 06 August, 2020

Baisse des cours et stratégie d’investissement basée sur le dividende

Dividendes

Avec la crise du Covid-19 ( Coronavirus ), les cours de bourse de la majorité des entreprises ont considérablement chuté, atteignant parfois des niveaux historiques qui laissent entrevoir un rendement particulièrement juteux ( parfois plus de 10% sur des sociétés du SBF120 ) pour n’importe quel investisseur un tant soit peu averti.

La folie passagère liée à l’absence de perspectives économique en raison du confinement et donc de l’arrêt total de l’activité des sociétés a rendu les investisseurs frileux au point de se délester de leurs actions pour une partie.

Pourtant, pendant que certains matérialisent leurs pertes, d’autres en profitent pour se placer et ainsi rafler de potentielles futures plus-values dans les mois ou années à venir. Mais cette stratégie « value » n’est pas la seule qui existe et c’est ce que nous allons voir ensemble.

Plus le cours de bourse baisse, plus le rendement est élevé

Certaines entreprises reversent chaque année une partie de leurs bénéfices aux détenteurs du capital, c’est-à-dire à leurs actionnaires. Ce versement a un nom : le dividende. Sa valeur étant fixée en fonction du pourcentage de détention de l’actionnaire dans la société, l’évolution du cours de bourse n’a donc aucune incidence sur le montant qu’il percevra.

Si la société « WIN » verse chaque année 0.50€/action et qu’Antoine achète en bourse 1 000 actions à 10€ ( soit un investissement de 10 000€ ), il percevra 500€ par an de dividendes.

Si le cours de bourse de la société WIN baisse et passe de 10€ à 8€, Antoine continuera de percevoir 500€ par an car le nombre d’actions qu’il possède dans l’entreprise n’a pas changé.

Toujours avec l’exemple précédent, on se rend compte qu’avec un cours de 10€, l’action offre un rendement de 5% car l’entreprise WIN reverse 1/20ème de sa valeur à l’actionnaire ( 0.50€ / 10€ = 5% ).

Dans la même logique, à dividende égal, si le cours de l’action chute, le rendement augmente. A 8€/action, celui-ci monte à 6.25% ( 0.50€ / 10€ ).

Acheter lorsque le cours de l’action est bas : Une bonne idée ?

Contrairement aux croyances de la plupart des gens, le cours de bourse d’une entreprise n’a pas de conséquence directe sur la santé financière de celle-ci. En effet, le cours de bourse ne sert qu’à refléter l’état de l’offre et de la demande pour acquérir ou vendre des participations dans l’entreprise entre les opérateurs ( particuliers, fonds d’investissement… ).

Lorsque le cours de la société WIN baisse de 10€ à 8€, rien n’a changé en réalité. La perte de valeur de son action n’a pas entraîné une baisse de sa valeur réelle. Son chiffre d’affaire, sa trésorerie ou encore son bénéfice est identique. Sa santé financière n’est donc pas impactée.

C’est même bien souvent le contraire. Généralement, ce sont les résultats financiers de l’entreprise qui vont avoir des effets sur l’évolution du cours de l’action car si les résultats sont bons, les investisseurs vont se ruer sur l’action et inversement.

En revanche, le risque lié à la baisse du cours de l’action tient au besoin de financement de l’entreprise. En période de crise, comme celle qu’on connaît avec le Coronavirus, les banques ont tendance à restreindre les crédits aux entreprises car elles cherchent à se protéger elles-mêmes des conséquences de la crise. Dans ces conditions, les sociétés sont parfois dans une situation complexe où elles ont besoin de financement mais pas la possibilité d’obtenir un crédit de manière classique.

C’est là que la bourse intervient. En effet, les sociétés vont faire appel à leurs actionnaires afin de lever des fonds. Le problème, c’est que plus la valeur de l’action est faible au moment où l’augmentation de capital est mise en place, plus l’actionnaire est dilué s’il n’a pas les moyens d’y participer. Le dividende auquel il pourra prétendre à la fin de l’opération en sera donc diminué.

Un autre élément doit également faire réfléchir l’investisseur sur l’opportunité d’acheter une action après sa chute :

  • Si l’action continue de chuter et qu’elle ne remonte pas au niveau d’achat, le dividende ne sera peut-être pas suffisant pour compenser la moins-value. L’investisseur sera donc perdant sur cette opération.

Le rendement ne fait pas tout

Comme on vient de le constater, acheter une action parce que sa valeur a drastiquement chuté n’est pas une raison en soi. Le rendement peut faire miroiter un gain substantiel dans la durée mais il comporte aussi de nombreux risques comme l’absence de revalorisation du cours si les perspectives ne sont pas bonnes ou des difficultés pour l’entreprise à se financer dans de bonnes conditions dans l’immédiat.

En tant qu’investisseur, appliquer une stratégie basée sur le dividende demande un dosage minutieux pour choisir des entreprises dont le rendement est intéressant mais qui possède également une solidité financière suffisante pour pouvoir rebondir facilement par la suite.

0 comments on “Baisse des cours et stratégie d’investissement basée sur le dividende

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *