3 grandes catégories d’organigramme dans une entreprise

Un organigramme est un schéma qui permet au sein d’une entreprise de représenter les différents liens au sein d’une organisation. L’organigramme peut s’appliquer aussi bien dans une petite qu’une grosse entreprise. Véritable document de communication interne, il est propre à chaque société. Ce n’est cependant pas un document obligatoire, même s’il s’avère très utile !

Les organigrammes, ces documents de communication interne

L’organigramme est très utile. En pratique, il permet de connaître les positions et les différents rôles des protagonistes d’une entreprise. Cela permet aussi d’identifier certains disfonctionnements dans une organisation.

Dans les faits, il existe différents types d’organigrammes, et une entreprise peut en posséder plusieurs pour refléter parfaitement son activité. On vous explique les 3 principaux organigrammes utilisés par les sociétés.

L’organigramme officiel

Il s’agit du document officiel qui est communiqué au moment de la création de l’entreprise. Il peut également figurer dans les statuts de la société. Mais une entreprise est une organisation vivante. Ainsi, cet organigramme est amené à évoluer au fil du temps.

Il peut être consulté par des personnes externes à l’entreprise qui veulent en apprendre davantage. En bref, c’est celui qui est le plus communiqué au public puisqu’il reflète l’organisation concrète de l’entreprise.

L’organigramme hiérarchique

C’est le plus courant et le plus simple des organigrammes. C’est aussi celui qui trouve une véritable utilité au sein d’une entreprise. En pratique, ce document représente les liens qui existent entre les différents éléments d’une entreprise, autrement dit la relation entre les supérieurs et les subordonnés.

Simple et bien construit, il permet de répartir les responsabilités entre chacun. Il évolue sans cesse avec les nouveaux arrivants et les départs au sein d’une société.

Ce document fait partie des premières pièces qu’on remet à un nouvel employé pour le familiariser avec le fonctionnement de l’entreprise et lui permettre de comprendre les différentes relations entre collaborateurs.

L’inconvénient de cet organigramme, c’est qu’il révèle uniquement le nom des personnes sans pour autant préciser leur fonction. Ainsi, certaines incohérences peuvent exister, et un organigramme complémentaire, comme l’organigramme fonctionnel, peut s’avérer nécessaire pour un fonctionnement parfaitement transparent.

L’organigramme fonctionnel

C’est le troisième type d’organigramme et il permet de représenter les différentes fonctions des collaborateurs d’une entreprise. Ainsi, sans véritable lien hiérarchique, on peut observer qu’une personne compétente dans un domaine exécutif par exemple puisse donner un ordre à un autre salarié, sans lien hiérarchique direct. C’est le fonctionnement pur de l’entreprise avec les différentes missions qui interagissent.

Cet organigramme trouve principalement son intérêt dans les grosses entreprises et permet de mieux comprendre les différentes fonctions des salariés. Sa structure ne comprend pas toujours l’ensemble des salariés si l’entreprise est très importante, et peut simplement se focaliser sur les dirigeants, les actionnaires et les différents gestionnaires de la société.

Ce document n’est pas qu’un élément de communication interne, mais également un document stratégique qui permet de comprendre certaines incohérences dans le fonctionnement d’une entreprise.

Comment créer son organigramme fonctionnel ?

Il y a différentes étapes à suivre pour créer son organigramme fonctionnel.

Tout d’abord, il faut identifier les différents services et fonctions qui existent au sein de l’entreprise, mais également les relations qui existent entre les collaborateurs.

Ensuite, il faut réaliser une enquête sur le terrain auprès des employés pour leur demander concrètement comment ils fonctionnent et en quoi consiste leur processus de validation.

Vous pouvez ensuite commencer à tisser votre organigramme au moyen par exemple d’un logiciel de gestion performant. Ce document doit être visuel et refléter en un coup d’œil l’organisation interne de l’entreprise. Des couleurs, des flèches et des logos peuvent être utilisés pour rendre votre document plus lisible aux yeux de tous.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Retour haut de page